[ CONSOMMER AUTREMENT ]

« Maman, je ne veux pas que la planète soit malade. » Alice 5 ans.

La planète va mal c’est un fait. Et nous pouvons l’aider en étant acteur du changement plutôt que spectateur.

Tous responsable de notre avenir

Comme l'explique la légende du Colibri :

Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : "Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! "

Et le colibri lui répondit : "Je le sais, mais je fais ma part."

Nous nous pouvons tous nous rendre utile et réaliser des petits pas au quotidien.  Incarnons tous le petit colibri chaque jour et soyons en fier !

Comment devenir un consomacteur

Ce que nous possédons :

Vous connaissez le minimalisme ? Il s'agit d'un mode de vie où l'on choisit de moins consommer, vivre mieux avec moins de choses pour se concentrer sur ce qui compte vraiment pour nous.

Pour cela, vous pouvez trier les objets et vêtements non essentiels dans votre logement puis les donner, les vendre, les réparer. Il s’agit de choisir de se délester du superflu pour vivre uniquement avec ce qui nous est essentiel. 

Ce que nous achetons :

- Limiter les achats neufs et privilégiez l’occasion, l’upcycling, la location, l’emprunt

- Résister aux appels des promos, soldes et autres achats compulsifs

- Se demander si ce produit est utile, durable et combien de fois nous allons l’utiliser.

Ce que nous utilisons :

- Limiter ses déchets en évitant le plastique et les produits à usage unique : que ce soit dans la salle de bain ou la cuisine, nous pouvons facilement utiliser des produits lavables et durables.

- Privilégier un maximum la consommation de produits locaux : marchés de producteur, ferme, plateforme d’achat groupé auprès des producteurs etc.

- Cuisiner : que ce soit le pain fait maison, le goûters des enfants ou le plat familial, rien de mieux que de savoir ce qu’il y a dans nos assiettes.

- Avoir un petit (ou un grand) potager pour consommer sa propre production